Partage

ujsf

Cinq membres de la section Languedoc-Roussillon au congrès national de l’UJSF à Paris

Le Congrès national 2024 de l’UJSF s’est tenu symboliquement en cette année olympique à Paris. Tout autant
symboliques ont été du reste les choix des sites opérés par les organisateurs pour les différents temps dans un
contexte toujours plus compliqué dans la capitale.

Véritable fabrique à champions, l’Insep,

sous le soleil, a ainsi été la première étape de ces deux jours avec un lancement assuré par son directeur, Fabrice Canu, l’ex-judoka, aux côtés de Vincent Duluc, notre président national.

Animés par Laurie Delhostal et Isabelle Langé, les débats sur la thématique,

« Tous les quatre ans, la médiatisation des champions et championnes olympiques et paralympiques »

ont bénéficié, en deux temps, de la présence de sacrés témoins, de notre ex-handballeuse nîmoise, Camille Ayglon-Saurina à Ladji Doucouré en passant par Thierry Rey, Elyos Latchoumanya, Laurence Dacoury, Olivier Giraud rejoints par une conseillère en stratégie en communication.Un casting de choix qui a permis d’enrichir les échanges, passionnants et instructifs à titres très divers avec le CV des uns et l’expérience des autres, parsemés d’anecdotes.

Après un bref passage, embouteillages parisiens obligent, par l’hôtel-hôte, à Bercy, les quelque 150 congressistes se sont ensuite retrouvés au Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) pour un apéritif et surtout la soirée de gala, honorée par quelque « guest » (Amélie Oudea-Castera, Vincent Labrune…) dont les discours respectifs ont, parfois pu surprendre… Entre le quizz et les tirages au sort pour gagner qui, des bouteilles, qui des maillots (de FélixLebrun, de l’Usap, du MHB, du MHSC volley-ball, des Dragons Catalans pour notre part), la chance n’a guère souri à notre délégation constituée de Eric Dubuis, Gilles Navarro, Mathis Fessard, Marine Clette (nouvelle venue) et votre serviteur, seul le second cité repartant à l’hôtel avec quelques bulles.

 

C’est à quelques encâblures de là,

au siège du Paris Université Club,

le lendemain matin, que s’est achevée la tenue de ce 65e Congrès de l’UJSF avec l’assemblée générale, au rythme des différents rapports (moral, financier), des  questions diverses avec une large part accordée à l’augmentation ou non du montant de la carte Sports Presse (ce sera bien le cas) et encore au dépouillement des votes pour les élections. L’équipe en place a été reconduite dans son intégralité, avec en bonne place, notre président régional, Eric Dubuis, affecté aux finances. Le buffet qui a clos cette espace parisienne a permis aux un(e)s et aux autres d’évoquer d’ores et déjà le Congrès 2025, à Strasbourg, ou, plus près de nous, dans tous les sens du terme, le 42e championnat de France de pétanque des journalistes à Marseille les 10 et 11 septembre prochains (date limite d’inscription le 20 août 2024 – 80 euros pour les journalistes, 90 euros pour les accompagnants – contact Gérard Poncié : 06 88 09 10 09 / gponcie@orange.fr).

Pierre DUPERRON – Secrétaire général.
Crédit photo : Frédéric LANCELOT

CHRONO

Prochains matchs