Infos Partenaires

Pour chaque femme, le sport est une chance

Pour chaque femme, le sport est une chance : avec sa nouvelle campagne, FDJ veut lever les freins à la pratique du sport par les femmes


FDJ lance, à l’occasion de la Fête du Sport, une campagne positive sur la pratique sportive des femmes.
Premier partenaire du sport français, l’entreprise profite de cet événement dont l’objectif est de recruter 3 millions de pratiquants supplémentaires d’ici 2022, pour réaffirmer ses engagements en faveur du sport féminin, dans un contexte où les femmes sont une cible prioritaire. Avec cette campagne, FDJ donne la parole aux femmes qui ont mis du sport dans leur vie et avec lesquelles elle partage la conviction que « Pour chaque femme, le sport est une chance ». Des portraits diffusés sur les réseaux sociaux qui seront autant de modèles inspirants pour toutes celles qui doutent encore ou qui ne se sentent pas toujours à la hauteur.


Pour chaque femme, le sport est une chance

Le sport est une chance pour les femmes de s’épanouir et de s’émanciper. Il contribue à procurer de la confiance aux femmes ; il est un outil de résilience pour se reconstruire après la maladie ou après des événements de violence ou d’emprise ; il est aussi un « moment à soi », une bulle d’air pour sortir du quotidien et se faire du bien.

Mais pour que le sport joue pleinement son rôle, il faut lever des barrières et préjugés sexistes que beaucoup trop de femmes ont intériorisés. Le dernier baromètre FDJ sur le sport féminin du 8 mars dernier a révélé qu’elles étaient la moitié à dire qu’elles n’aimaient pas leur apparence quand elles faisaient du sport et qu’elles ne se sentaient pas à la hauteur.

Il faut donc décomplexer les femmes, leur redonner confiance, leur dire et leur montrer qu’elles ont le droit de transpirer, de faire preuve de caractère, de viser autre chose que la performance, de jouer selon leurs propres règles du jeu.

« Nous avons besoin de faire émerger une bienveillance collective autour du sport féminin et faire passer le message que « le sport a toute sa place dans la vie des femmes et les femmes ont toute leur place dans le sport.» précise Stéphane Pallez, Présidente Directrice Générale de FDJ :

Des portraits des femmes pour inspirer

Quatre parcours de femmes ont été mis en scène pour illustrer la conviction de « Pour chaque femme, le sport est une chance ». On y retrouve :

- Sarah Ourahmoune, vice-championne olympique qui, avec courage et détermination, a pris sa place dans le sport en tant que femme, maman, et maintenant entrepreneure et ambassadrice du sport français.

- Fela, une jeune maman qui a réussi à apprivoiser son corps et à retrouver du temps pour refaire du sport son moment à elle.

- Aurélie, qui a longtemps regardé les matchs de rugby depuis la ligne de touche puis qui a osé vivre sa passion et chausser les crampons.

- Karine, qui est comédienne et incarne ces femmes qui se battent contre la maladie et qui ont trouvé dans le sport un moyen de se sentir plus fortes et d’aller mieux.

Elles sont championnes ou amatrices, elles font du sport pour des raisons différentes, mais ressentent toutes un même effet positif sur leur bien-être, leur confiance ou leur équilibre.

Ces portraits et beaucoup d’autres seront à découvrir chaque vendredi sur le compte instagram FDJ Sport à commencer par Sarah Ourahmoune le vendredi 28 septembre.

400 cours de sport à gagner

Chaque mois sur la page Instagram de FDJ Sport et avec la complicité d’influenceuses, FDJ fera gagner 100 cours de sport à 100 femmes. Une manière d’accompagner leur reprise ou de leur faire découvrir de nouvelles pratiques en phase avec leur attente en proposant des disciplines tendance comme le fit-boxing ou de cours de sport à réaliser chez soi seule, en famille ou entre amies.


LES FEMMES ET LE SPORT – ETUDE KANTAR SPORT POUR FDJ SUR LA PRATIQUE SPORTIVE FEMININE EN FRANCE
Premier constat : La pratique du sport par les femmes est proche de celle des hommes (84% pour les femmes et 89% pour les hommes) mais elle est moins récurrente (65% des hommes font du sport une fois par semaine contre 57% pour les femmes).

Deuxième constat : Le bien-être est au centre des motivations des femmes quand elles font du sport. Elles recherchent à être bien dans leur corps et dans leur tête.

Troisième constat : Plus d’une femme sur deux déclarent pratiquer quand elles ont le temps. Ce qui fait du sport une variable d’ajustement dans leur agenda.

Quatrième constat : les femmes manquent de confiance en elle dans leur pratique sportive. 51% n’aiment pas leur apparence quand elles font du sport, 48% ne se sentent pas à la hauteur et 37% ont peur du regard des autres.

Etude complète sur demande


A propos de FDJ et du sport féminin

En mai 2016, FDJ a lancé sous l’impulsion de sa Présidente Directrice Générale Stéphane Pallez, son programme d’action en faveur de la promotion et du développement du sport féminin intitulé Sport pour Elles FDJ. Il s’articule autour de 4 piliers :

1. Agir sur le terrain pour favoriser la pratique de toutes au travers du soutien à des projets associatifs en lien avec le sport féminin, d’une contribution au développement des programmes de services civiques mis en place par la Femix pour développer les plans de féminisation dans les fédérations sportives et de l’organisation d’événements comme les Champs pour Elles qui ont permis de fédérer plus de 500 femmes autour de la pratique du cyclisme.

2. Soutenir le Haut Niveau féminin avec 157 sportives soutenues dans le cadre du programme Challenge FDJ en plus de 25 ans. Des partenariats avec les Equipes de France et les ligues féminines de handball et de basketball. Et dans l’univers du cyclisme un partenariat avec la Course by Le Tour et le sponsoring de l’équipe FDJ – Nouvelle-Aquitaine - Futuroscope.

3. Médiatiser les sportives pour donner envie avec la création d’une chaine Youtube « Sport pour Elles » et la mise en place de partenariats médias avec Women Sports et les Sportives.

4. Mobiliser toutes les énergies pour faire évoluer les mentalités en contribuant à des sujets de prospectives et à des partages de bonnes pratiques au sein de l’associations des professionnels de l’économie du sport, Sporsora et en partenariat avec Sport et Citoyenneté.

En s’engageant aux côtés des femmes pour l’égalité des chances, FDJ entend répondre à un enjeu de société : celui de faire de la mixité et de la diversité une richesse.