Communiqué

EN ULTIME RÉPONSE AU COMMUNIQUÉ DU TOURS FC

Paris, le 11 août 2016

COMMUNIQUÉ : EN ULTIME RÉPONSE AU COMMUNIQUÉ DU TOURS FC

L’UJSF a pris acte du communiqué du Tours FC, considérant le positionnement du club avec plus de pondération.Depuis plus de 60 ans, l’UJSF exerce la gestion des espaces presse dédiés au sport à la satisfaction générale, y compris lors des événements internationaux.

L’UJSF n’a aucune volonté de provoquer, ni de polémiquer, il s’agit juste de faire appliquer une convention qui n’a pas été respectée le 29 juillet dernier lors du match Tours FC – AC Ajaccio. La seule volonté de l’UJSF est que cette situation s’apaise et que les journalistes puissent librement accéder et travailler dans l’espace qui leur est dédié au Stade de la Vallée du Cher et qu’eux seuls sont habilités à gérer. 

Quant à nos propos jugés « fallacieux » par le Tours FC, ils ne font que répondre à un climat de défiance vis-à-vis de la liberté d’informer, que les évènements et les déclarations récentes des dirigeants du club ne font que confirmer (notamment sur l’antenne de France Bleu Touraine le samedi 30 juillet dernier, sur laquelle le président du Tours FC a assuré qu’il continuerait à interdire l’accès au stade à certains journalistes).
L’origine de la situation découle d’incidents créés par le Tours FC en date du 29 juillet en violation de la convention signée après mûre et longue réflexion par les présidents de la FFF et de la LFP organisatrice de la compétition de Ligue 1 et de Domino’s Ligue 2.

Pour rappel, lors de la première journée de championnat au stade de la Vallée du Cher, un journaliste professionnel reconnu de la Nouvelle République du Centre Ouest a été expulsé manu militari, empêché d’exercer son métier. Un deuxième journaliste, de la même publication, s’est vu interdire l’accès à la tribune de presse. Face à une situation devenue alarmante, l’un des syndics de l’UJSF a été pris de malaises et se trouve toujours en arrêt maladie !

Suite au communiqué de ce matin, on ne veut pas douter des bonnes intentions du Tours FC pour bien accueillir la presse. Toutefois, comment interpréter le passage de son communiqué, dans lequel les journalistes seront invités à retirer les accréditations à un guichet du club !

L’UJSF ne transmet des listes aux clubs que dans le cadre de la mise en place d’une « procédure d’accréditations presse spéciale » si l’affluence dans l’espace dédié lors d’une affiche importante est susceptible d’attirer une forte présence professionnelle (article 1.1). Ou alors à la demande des autorités dans un cadre très spécial d’organisation d’un match à haut risque.

Dans un match classique de Domino’s Ligue 2, les 30 places mises à disposition au Stade de la Vallée du Cher sont largement suffisantes. De ce fait, l’UJSF n’a pas à transmettre de liste en amont.
Pour l’organisation des médias club, la convention prévoit le nombre de places pour cette population strictement définie (nullement destinées à des journalistes professionnels !).

Il est très surprenant que soudainement, le Tours FC fasse cette demande en amont alors qu’elle ne l’a jamais fait jusque-là et que depuis le début de la saison de Domino’s Ligue 2, en parfaite application de la convention, les autres clubs ne le demandent pas.

Quant au contexte sécuritaire, l’UJSF a pris ses dispositions et a appelé les syndics à la plus grande vigilance, dès qu’en 2015 l’état d’urgence a été proclamé. Dès cet instant, l’UJSF en concertation avec la FFF, la LFP et les clubs, a pris des mesures appropriées selon les sites concernés. Or, le contexte sécuritaire actuel était d’ailleurs le même lors de la première journée et aucune liste n’a été demandée en amont.
Il n’y aura donc pas de listes établies en amont pour le match Tours FC – RC Strasbourg-Alsace et les journalistes souhaitant couvrir la rencontre le feront en accédant librement à la tribune avec leurs titres accréditifs reconnus par la convention Média FFF-LFP-UJSF dans le cadre d’une situation dite « Accréditations Presse Générales » – Article 1.1 de la convention et dans la limite des places disponibles.

Depuis le 29 juillet, l’UJSF est en concertation avec la LFP, organisatrice de la Domino’s Ligue 2, conformément à l’article 5 de la convention relative au Droit Applicable évoqué.

Si l’UJSF estime qu’une prochaine rencontre du Tours FC devait faire l’objet d’une « Procédure d’Accréditations Spéciales », non seulement elle le fera savoir aux journalistes, mais travaillera en parfaite collaboration avec le Tours FC pour l’organiser comme cela se fait d’ailleurs avec les autres clubs professionnels.

Les procédures en cours doivent se dérouler normalement ce vendredi. C’est le souhait le plus cher de l’UJSF, pour préserver le droit à l’information des citoyens et la liberté d’expression des journalistes, valeurs fondamentales dans notre pays.