Club de la Presse Sportive

51e championnat de France de cyclisme des Journalistes UJSF-FFC, au Mans

Légende photo: Sur le podium des 24 Heures du Mans, les deux champions de France 2015, Christophe Darne et Michel Quéruel, entourés de leurs dauphins, Josselin Clair, Frédéric Millet, Sylvain Thomas, Didier Paillat, de Miss 24 Heures, de Christian Chéron et Jean-Claude Virfeu (UJSF Ouest), Roger Legeay, Roger Bordeau, Luc Alphand et Jean Réveillon (ancien directeur de France 2).

La Marseillaise pour Christophe Darne et Michel Quéruel

26 concurrents au départ sur un circuit superbe et sous le soleil, la 51e édition du championnat de France de cyclisme des Journalistes UJSF-FFC, organisée le 22 août sur le circuit Bugatti du Mans dans le cadre des 24 Heures Vélo avec le soutien du Département de la Sarthe, du Mans Sarthe Vélo et de Claude Gasnal Organisation, s’est taillée un joli succès. Et tous les journalistes présents souhaitent revenir en Sarthe en 2016 !

Voilà bien longtemps que le championnat de France de cyclisme des Journalistes n’avait rassemblé un tel nombre d’engagés ! L’attrait du circuit Bugatti et le cadre de cette compétition organisée dans une grande fête de la bicyclette ne sont sans doute pas étrangers à cette réussite.

16 seniors et 10 masters de plus de 50 ans étaient à 9h45 le samedi 22 août au départ de cette course de deux heures. Une belle épreuve lancée un peu trop vite aux yeux de certains, la tradition voulant que les deux ou trois premiers tours soient plus ou moins neutralisés.

Là, d’entrée, dès les premières ascensions de la « grimpette du Dunlop », certains passaient à l’attaque. Et la sélection allait se faire par l’arrière. Première victime, Jean Réveillon, éliminé par un blocage de dérailleur dès le 3e tour.

A la mi-course, ils étaient encore une demi-douzaine dans le coup. Josselin Clair (Le Courrier de l’Ouest), le champion sortant, et Frédéric Barillé (Ouest-France), titré en 2013, semblaient particulièrement à l‘aise. Mais à deux tours de l’arrivée, ils ne pouvaient réagir, dans la montée du Dunlop, à l’attaque de Christophe Darne (L’Eveil de le Haute Loire). Notre confrère du Puy-en-Velay n’allait pas être rejoint et il franchissait la ligne d’arrivée avec 40’’ d’avance sur Josselin Clair qui remportait le sprint pour la 2e place devant Sylvain Thomas (photographe free-lance) ; Vincent Guerrier (free lance), Mathieu Lerch (L’Alsace) et Frédéric Barillé.

Dans la catégorie Masters, le favori l’a emporté. Le Lyonnais Michel Quéruel a déjà été titré plusieurs fois ces dernières années. Toujours dans le peloton de tête avec les meilleurs seniors, il devance Frédéric Millet (Le Cycle) et Didier Paillat (Le Courrier de l’Ouest). Coup de chapeau également à Roger Lajoie-Mazenc, qui fêtait au Mans ses 80 ans et qui, malgré une grosse chute, la semaine dernière à l’entraînement, a terminé ce championnat.

A l’arrivée, alors que la Marseillaise retentissait sur le circuit du Mans, personne ne contestait la suprématie des deux champions qui recevaient leur maillot tricolore des mains de Roger Legeay et de Roger Bordeau, membre du comité directeur de la FFC. « Le plus fort a gagné, reconnaissait Josselin Clair. Nous avons eu longtemps Christophe en point de mire mais rien à faire pour revenir sur lui. »

Christophe Darne, lui, était aux anges. « Mon premier titre. Mais c’est également la première fois que je dispute ce championnat. J’y ai pris beaucoup de plaisir. Dans la bosse j’étais particulièrement à l’aise. Il est vrai que c’est mon terrain de prédilection. Je m’entraîne et je cours dans le Massif Central. »

Michel Queruel ajoutera quant à lui un maillot de plus à sa collection. « Mon premier podium dans cette compétition c’était voilà 25 ans. A l’époque nous étions associés à des pros et moi je courais avec Eric Boyer. Après j’ai été titré à trois reprises. »

Ancien journaliste économique (Les Echos, L’Usine nouvelle), Michel continue à « piger » pour le plaisir. Le journalisme reste pour lui une passion. Comme d’ailleurs le vélo où dans sa catégorie il reste le meilleur.

Sur le podium des 24 Heures du Mans tous les lauréats de ce championnat de France ont été récompensés par les différentes personnalités présentes dont un certain Luc Alphand, grand amateur de cyclisme, lui aussi, après le ski, le sport automobile et la voile.

51e championnat de France de cyclisme des Journalistes UJSF-FFC, au Mans