News

Pourquoi augmenter la cotisation (Carte Sports Presse)

Vous avez reçu une convocation au congrès extraordinaire de l’UJSF prévu le 21 mai prochain, au cours duquel un point à l’ordre du jour va proposer l’augmentation de la cotisation (Carte Sports Presse) de 40 à 50 euros.

Il nous semble important aujourd’hui d’expliquer et d’argumenter cette augmentation.

Depuis sa création, l’UJSF (ex-USJSF) finance ses activités avec ses cotisations et des partenaires privés. Elle n’a jamais reçu aucune subvention territoriale, et n’en a d’ailleurs jamais sollicitée. Ces partenaires soutiennent l’UJSF pour les missions qu’elle remplit ou pour la visibilité qu’elle propose lors des congrès ou ses organisations.

Mais depuis sa création, l’UJSF a vu ses tâches et ses missions sans cesse évoluer. Une évolution de la structure des médias, des exigences de sécurité dans les stades, de la population journalistique de plus en plus importante, des budgets juridiques, des besoins en informatique comme la plateforme d’accréditations qui se doit elle aussi d’évoluer.

Mais les ressources, elles, n’ont pas forcement évolué à la même vitesse que les coûts engendrés.

Augmenter la cotisation à 50 euros aujourd’hui, c’est permettre de préserver les missions de l’UJSF. Être en capacité de répondre juridiquement à des problèmes rencontrés sur des stades ou dans des situations de crise auprès des clubs. Moderniser nos outils, nos systèmes informatiques, notre communication pour être en phase avec les standards et les codes actuels. Le tout, avec aussi le projet social de porter l’équipe administrative à 3 salariés, ce qui n’est aujourd’hui pas possible budgétairement. Une augmentation de personnels indispensable pour répondre aux attentions des journalistes de sport.

Cette augmentation de 10 euros sera exclusivement consacrée à ces évolutions, à ces projets au moment ou plus que jamais, la profession de journaliste se doit d’être protégée.

Toute augmentation, dans toute société n’est jamais très populaire ou bien appréciée par ceux qui doivent la supporter. Il était donc important pour nous de la justifier auprès de vous, adhérents, pour que vous nous accompagniez. Pour assurer, tous ensemble, l’avenir de l’UJSF.


Proposition de modifications de l’article 10 des statuts de l’UJSF en vigueur au 21 juillet 2015
Congrès Extraordinaire du 21 mai 2019


Texte actuel des statuts de l’UJSF :

III. RESSOURCES

Art. 10. – Les ressources de l’U.J.S.F. sont constituées par :

  • Le versement des cotisations des membres actifs, membres honoraires, membres associés, membres d’honneur ;
  • Des subventions qui peuvent lui être accordées par l’Etat, les collectivités territoriales, les partenaires ;
  • Des intérêts des biens et valeurs appartenant à l’Union ;
  • L’organisation de galas ;
  • Des dons et legs.

Le montant des cotisations est fixé chaque année par le Congrès, payable dans le mois qui suit ledit Congrès et exigible avant le 31 décembre de chaque année.

Les frais de correspondance et recouvrement sont à la charge des sociétaires.

Tout sociétaire qui n’aura pas payé sa cotisation avant le 31 décembre et qui n’aura pas demandé un sursis au Comité directeur, cessera de faire partie de l’Union.

Le Comité reste libre d’accorder ou de refuser le sursis.

La radiation prononcée pour non paiement de cotisation est sans appel. Les membres radiés pour non paiement de cotisation devront, pour être réintégrés, faire une nouvelle demande et acquitter leurs cotisations arriérées. Toutefois si dans les deux ans qui suivent sa radiation pour non paiement de cotisation signifiée par lettre recommandée, l’intéressé fait une nouvelle demande d’adhésion, il sera rétabli dans ses droits après avoir acquitté ses cotisations arriérées et celles échues pendant sa période d’absence de l’Union.

Proposition de modifications :

III. RESSOURCES

Art. 10. – Les ressources de l’U.J.S.F. sont constituées par :

  • Le versement des cotisations des membres actifs, membres honoraires, membres associés, membres d’honneur ;
  • Des subventions qui peuvent lui être accordées par l’Etat, les collectivités territoriales, les partenaires ;
  • Des intérêts des biens et valeurs appartenant à l’Union ;
  • L’organisation de galas ;
  • Des dons et legs.

Le montant des cotisations annuelles dues par les membres est fixé chaque année par le Congrès en session ordinaire et reste en vigueur jusqu’à nouvelle délibération du Congrès sur l’évolution de ce montant. Ce montant est dû lors de l’admission du membre et lors du renouvellement de l’admission. , payable dans le mois qui suit ledit Congrès et exigible avant le 31 décembre de chaque année.

Les frais de correspondance et recouvrement sont à la charge des sociétaires.

Tout membre sociétaire qui n’aura pas payé sa cotisation à l’échéance avant le 31 décembre et qui n’aura pas demandé un sursis au Comité directeur, sera radié d’office de l’U.J.S.F. cessera de faire partie de l’Union.

Le Comité directeur reste libre d’accorder ou de refuser le sursis.

La radiation prononcée pour non paiement de cotisation est sans appel. Les membres radiés pour non paiement de cotisation devront, pour être réintégrés, faire une nouvelle demande et acquitter leurs cotisations arriérées. Toutefois si dans les deux ans qui suivent sa radiation pour non paiement de cotisation signifiée par lettre recommandée, l’intéressé fait une nouvelle demande d’adhésion, il sera rétabli dans ses droits après avoir acquitté ses cotisations arriérées et celles échues pendant sa période d’absence de l’Union.