News

Les voeux du président

Un passé riche pour un avenir plus prometteur.

Chères consœurs, chers confrères,

Au moment de tourner la page sur la deuxième décennie du troisième millénaire, deux faits majeurs ayant des répercussions sur notre organisation s’imposent à mes yeux.

Un constat tout d’abord :

Notre profession se trouve confrontée à une instabilité jamais atteinte dans nombre de médias.
Les droits télés n’y sont pas étrangers et viennent s’ajouter à l’évolution des nouvelles technologies et autres conséquences économiques. Impossible de ne pas en tenir compte, en abordant la nouvelle décennie.
Une reconnaissance ensuite, au regard de l’engagement exemplaire à notre Union de Madame Hombeline Cabiron. Dans des conditions extrêmement difficiles et délicates, notre collaboratrice a réussi toutes ses missions  en faisant preuve d’un louable professionnalisme, tout au long d’une année écoulée particulièrement éprouvante !

Réflexion et actions

En cette période de vœux, tenant compte de ce que j’ai écris précédemment, il convient donc de renforcer notre bureau prioritairement.
Pour ce qui est du constat navrant concernant les médias, il mérite réflexion et actions.
La réflexion doit s’engager dès à présent, bien que l’équipe dirigeante en place en termine avec son mandat.
Au passage, je me dois d’adresser d’ores et déjà mes chaleureux remerciements à tous ceux qui, à des titres divers, se sont engagés à mes côtés pour faire face à des situations de plus en plus complexes.
Or, rien aujourd’hui ne peut laisser supposer que nos tâches à venir… le seront moins !
Cette année va connaître un Congrès électif pour notre Union. Vous vous en doutez, je n’ai pas attendu cette nouvelle décennie pour me pencher sur cette échéance capitale. Reste, qu’elle doit se préparer collectivement.

L’Union indispensable à notre profession

Depuis soixante deux ans, notre organisation a parfaitement démontré qu’elle était indispensable à notre profession, ne serait ce que pour en limiter des dérives préjudiciables pour les journalistes de sport.
Notre vocation doit demeurer. Nous devons nous montrer toujours plus efficace. Notre politique conventionnelle a porté de beaux fruits. Elle doit être harmonisée, si besoin, et développée assurément.
Alors, les fondations étant solides, trouvons tous ensemble de nouvelles conditions pour y ajouter de nouveaux éléments en phase avec une société en constante mutation. Favoriser l’accès aux sources des informations dans un monde sportif de plus en plus cloisonné, voire fermé, demeure un objectif. Toutefois, il va bien falloir faire preuve d’imagination et d’audace pour l’atteindre !

Des valeurs à défendre

Comme par le passé, en 2020, nous n’allons pas nous cacher derrière notre beau bilan. Il n’y aura pas d’attentisme. Notre Union mettra tout en œuvre pour faire face à des dossiers brûlants, tout en agissant pour faire face aux exigences de la nouvelle décennie.
Je ne prendrai jamais en compte une pseudo thèse voulant que certains journalistes, plus nantis que d’autres, ne se soucient nullement des conditions de travail dans des installations sportives peu ou pas accessibles !
Un prétexte trop facile pour justifier l’indifférence.
J’en suis convaincu, le droit à l’information et la liberté d’expression sont autant de valeurs qui ne laissent pas insensibles une grande majorité de journalistes français.

A chacune, à chacun d'entre vous, mes chaleureux souhaits à la fois sur un plan personnel et prospère professionnellement. Du bonheur et de belles émotions...

Notre passé est riche.
Notre avenir doit être plus prometteur encore.

Jean-Marc Michel
Président de l'UJSF